Créez un ebook sur iPad

Nous oublions bien volontiers qu’iPad et iPhone peuvent être bien plus que des terminaux de consultation ultra-efficaces. Bien que cela soit évidemment l’argument qui saura faire fumer votre carte bancaire, il existe une myriade d’app créatives et/ou productives qui pourraient vous laisser bouche-bée. J’ai pu m’en rendre compte moi-même il n’y a pas longtemps puisque la très grande majorité du contenu de Grunge Diaries a été créée sur iPhone et iPad.

Vous devez certainement avoir entendu parler de GarageBand, Pages ou iMovie. Mais connaissez-vous Photoforge 2, Moe’s Notepad, Thumbjam, TypeDrawing ou Sketchbook ? Ces apps-là pourraient pourtant bien vous bluffer. Même si l’on atteint pas la profondeur des logiciels Windows ou OS X, elles peuvent aisément intégrer votre processus créatif si bien utilisées.

Aujourd’hui, j’ai décidé de vous présenter deux apps iOS capables d’exporter un livre numérique au format EPUB : Creative Book Builder (que j’appellerai CBB dans la suite de cet article) et Book Creator.

Creative Book Builder sur iPad

Creative Book Builder

Fonctionnalités

CBB (2.99€ - 1.7mo) est une app universelle, app qui tourne donc sur iPhone et iPad. Elle vous permet de construire un EPUB, de l’enrichir et le partager très facilement.

Parmi les fonctions marquantes, je retiendrai l’import des documents Google Doc, l’import depuis Dropbox, l’ajout de liens internes (pratique pour les notes de bas de page), la couverture très complète des metadonnées et le support audio / vidéo.

À qui s’adresse-t-elle ?

À l’auteur mobile bien sûr ! CBB aurait pu être l’app de référence de Hunter S. Thompson. En gros, les reporters qui ont décidé de couvrir la campagne présidentielle de l’intérieur et qui voudraient en faire un livre numérique feraient bien de s’y intéresser. Photos shootées en secret, vidéos à la volée, enregistrements audio des propos off-the-record pourront venir enrichir les notes et textes rédigés en mode Gonzo.

Ça marche aussi pour les journalistes qui infiltrent les triades et les savant-fous littéraires.

Mini-test

Pas de suspens inutile, CBB fait assez bien ce qu’elle est censée faire. Elle est même plus puissante et complète que certains logiciels de production EPUB vendus 30 euros sur Mac et Windows ! Loin de moi l’idée de cafter mais WonderShare MePub ferait bien d’en prendre de la graine.

L’interface est sobre, claire et complète ; vous ne risquez pas de vous y perdre. En cinq minutes, vous aurez assimilé son mode de fonctionnement et serez prêt à construire votre livre numérique. Par contre, il va falloir vous habituer à formater votre texte a priori. En effet, il faut d’abord définir ce que vous allez ajouter à votre chapitre (paragraphe, titre, vidéo, photo, lien, etc.), une nécessité ergonomique qui permet de générer un code propre mais qui risque bien d’ennuyer ceux qui souhaitent copier/coller en une seule fois puis formater. Pour en tirer son plein potentiel, il faudra donc l’utiliser avec Google Docs. Heureusement, pas besoin de faire des allers-retours toutes les deux minutes, l’import photo, vidéo et audio se fait directement dans l’application.

L’import EPUB depuis Dropbox semble très limité. Par exemple, impossible d’importer mes fichiers EPUB fait main. J’aurais d’ailleurs souhaité que le message d’erreur soit plus pertinent étant donné que CBB le considère comme « EPUB non valide » alors qu’il l’est à 100% (code et CSS propres, zéro erreur, test EpubCheck passé sans la moindre encombre).

L’export au format EPUB est très loin d’être mauvais —cela semble devenir une constante dans les derniers outils qui nous sont proposés, à l’image de Pressbooks par exemple. Feuille de Style (CSS) simple et concise, utilisation des tags HTML5 <audio> et <video>, chapitrage sans défaut, manifeste (.opf) et table des matières (.ncx) soignés, on peut dire que le résultat est assez propre. J’oubliais, vous pourrez même ouvrir votre livre dans iBooks histoire de vous faire une petite idée.

Les petites astuces de Pan

Vous ne souhaitez pas vous embêter avec la couverture de votre livre ? Essayez donc Phoster, app simplissime qui saura vous aider à designer une couverture très classe sans vous prendre la tête.

iMovie ne tourne pas sur votre précieux ? Jetez un oeil à Splice ou Reel Director.

Envie de faire n’importe quoi pour créer un morceau de musique ? Procurez-vous ThumbJam.

Book Creator sur iPad

Book Creator

Fonctionnalités

Book Creator (5.49€ - 3mo) est une app exclusivement iPad pour la simple et bonne raison qu’elle se spécialise dans l’ebook en fixed-layout. Pour ceux qui ne sauraient pas ce qu’est le fixed-layout, imaginez un livre illustré qui nécessite une mise en page fixe.

Là aussi, export au format EPUB, support dropbox et preview iBooks sont au menu.

À qui s’adresse-t-elle ?

En gros, Book Creator est une app ludo-productive. Vous risquez donc bien de voir votre enfant squatter votre iPad. Évidemment, si vous êtes vous-même un grand enfant, vous pourrez également l’utiliser —il me parait même nécessaire de rester à côté de votre sale mioche pour corriger ses foutues fautes de français, surtout que le correcteur iOS a tendance à en rajouter…

Bien sûr, certains photographes ou designers n’hésiteront pas à la détourner de sa fonction première.

Pour résumer, c’est le cadeau de Noël idéal pour votre progéniture : pas cher, amusant, rentable si votre petit est un génie et que vous publiez son œuvre pour en empocher les bénéfices —ne riez pas, on appelle ça une « Gary Coleman ».

Mini-test

Je ne serai malheureusement pas aussi dithyrambique qu’avec CBB. Là où CBB est un produit quasiment fini, Book Creator reste une idée à creuser. Heureusement, les prochaines mises à jour vont ajouter le support audio et vidéo, ce qui vous permettra de vous la jouer Beatles’ Yellow Submarine.

Cette app est très simple à utiliser, mais s’en retrouve finalement un peu trop limitée. Compte tenu du prix, peu élevé dans l’absolu mais relativement « haut de gamme » sur AppStore, on attend quelque chose de plus léché, notamment sur la gestion et l’édition des images : rognage, correction, effets, rotation, etc. L’app se repose trop sur les applications photo dont vous disposez à côté, d’où des allers-retours incessants. Or, le multi-tâche sur iPad peut vite devenir irritant. CBB souffre du même problème (dépendance à d’autres apps) mais elle n’est pas orientée graphique, ce qui fait toute la différence dans mon jugement.

Le résultat sera quand même sympa, et l’ajout de texte ne souffre d’aucun défaut ou presque. Mais Book Creator aurait été largement plus approprié sur Mac App Store à mon humble avis. Disons que j’y vois un certain gâchis pour le moment.

Quant au code de l’EPUB généré, on ne peut pas dire qu’il soit parfait. Pour être honnête, je pense que le lecteur en colère serait même susceptible de verser une petite larme…

Les petites astuces de Pan

Intégrez bien que vos images doivent être d’un ratio 4.3 (double page) ou 2.3 (page simple) dès le départ. Autrement dit, c’est la merde avec les photos Hipstamatic qui sortent dans un format carré. Là, je pense qu’on va compter pas mal de déçus…

Pour tout ce qui concerne la photo, vous pourrez ajouter Snapseed, PhotoForge 2 et consorts dans votre besace numérique.

Pour tout ce qui est dessin, jetez donc un oeil à TypePlay, Sketchbook, Silhouetter ou LiveSketch HD.

Envie de rajouter un petit côté comic book à votre oeuvre ? HalftoneToonPaint ou Strip Design sont là pour ça.

eBook Creator sur iPhone… putain ce que la screenshot est moche quand même.

Bonus

Envie de nous faire un ebook pour enfants avec fonction read-aloud ? eBook Creator semble faite pour ça. Je ne l’ai pas testée, mais elle me semble assez « douée ». Par contre, après consultation des features, pas sûr qu’elle exporte au format EPUB. Soyez prévenus.